Interview Avec Jean-Michel Ducrot

ducrotMonsieur Jean-Michel Ducrot est le co-directeur du MFINUE et vous pouvez facilement comprendre qu’il travaille beaucoup. Quand j’ai trouvé la chance de parler avec lui, la chose à laquelle j’étais le plus intéressée était ses opinions.

-Est-ce que vous pouvez vous présenter?

-Je m’appelle Jean-Michel Ducrot, je suis le coordinateur de français du lycée Sainte – Pulcherie. Je suis le co-directeur de la conférence MFINUE depuis 4 ans.

-En quoi Le MFINUE se différencie des autres conférences du MUN?

On essaye d’être une conférence méditerranéenne avec différents pays tels que la Grèce, la Turquie, la France… On essaie de s’ouvrir de plus en plus à d’autres pays. Donc, cette année par exemple on a la Pologne. On a aussi depuis quelques années des pays comme les Pays-Bas qui sont représentés avec deux lycées différents. Et puis notre conférence est essentiellement francophone, et non franco-française donc on essaie de mettre à l’ honneur aussi les élèves et les délégués qui viennent d’établissements turcs et pour qui le français n’est pas la langue maternelle. Donc c’est l’occasion pour eux de pratiquer le français dans un autre cadre et de faire face aussi à la difficulté de se trouver avec des Français natifs. Ils sont de plus en plus nombreux dans notre conférence.

-Que pensez – vous de la Modernité?

La modernité est un concept qui est parfois très précis et très vague. Ici quand on vit dans une ville comme Istanbul, on est confronté à la fois à la modernité avec des quartiers comme Levent, avec beaucoup de travaux, un troisième pont sur le Bosphore etc. Tout ça, c’est la modernité; tout va très vite. Mais ça cache aussi une grande misère. Par exemple à Istanbul, on a des quartiers qui sont extrêmement miséreux avec une population qui a de nombreuses difficultés financières. On doit lutter contre ça en trouvant des solutions qui ne sont pas nécessairement données par le gouvernement. Il faut apporter d’autres  solutions.

-Quel est votre comité préféré?

Je n’ai pas de comité préféré. Tous les comités en fait sont très différents et traitent de points vraiment très importants, donc il faut trouver des solutions dans tous les comités.

-Vous savez que cette année on est en train de faire un blog à la place d’un journal. Qu’est-ce que vous pensez de ça?

Moi je trouve que c’est extrêmement important et on est justement dans le concept de la modernité. Comme nous sommes une conférence où il y a justement un comité de l’environnement,  on doit penser à tous les problèmes de déforestation et on doit utiliser de moins en moins de papier. D’autre part, on a un avantage: avec un blog on peut faire connaître notre conférence au monde entier.

Defne Aksoy

Lycée Saint Joseph Izmir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s